Mémé Casse-Bonbons

Mémé Casse-Bonbons est une provençale octogénaire. De retour chez elle après l'enterrement de son époux, la vieille déballe sa boîte à souvenirs...

L'occasion de raconter les épisodes marquants de son existence et de nous transmettre la vision caustique qu'elle porte sur la société actuelle.

Un rendez-vous drôle mais aussi parfois féroce, tendre, acide et nostalgique.

Elle a 84 ans et elle est marseillaise,

Elle ne se rase plus depuis qu'elle a couché avec un allemand pendant la guerre,

Elle vend des sex toys comme on vend des Tupperwares,

Elle a enterré son mari et fait empailler son chien... ou l'inverse,

Elle aime le porto et fume des gitanes maïs,

Elle ne se remet pas d'avoir raté le 4 288ème épisode d'Amour Gloire et Beauté...

 

Le Saviez-vous ? :

Prix du Jury et du Public Festival de Cassis 2014

Prix du Jury et du Public Festival d'Arles 2014

Révélation Festival d'Avignon 2012, 2013 et 2014

Coup de Coeur de l'Académie Française Festival Rire avec elles 2012

 

A Savoir

L'accès à la salle est interdite aux enfants de moins de 4 ans.

Dimanche 19H30

 

à partir de 8 ans

 

Auteur : Anne Cangelosi

Artiste : Anne Cangelosi

Metteur en scène : Alexandre Delimoges

Votez pour ce spectacle

Achetez vos places

Photos

Videos

Bio

Critiques

Retrouvez Mémé Casse-Bonbons sur sa page Facebook

A 6 ans, Anne voulait �être clown ! (Surtout pour ne pas apprendre mes tables de multiplication !).

 

A 12 ans, elle rencontre celui qui va lui inoculer le virus du théâtre, de la scène : son professeur de français, Joël Villain.

 

A 14 ans : Premier Choc de Scène : elle découvre Zouc au Bataclan et se laisse envahir par cet univers si particulier qui ne la quittera pas.

 

Entre 18 ans et 21 ans, (Les choses sérieuses commencent!) elle rencontre son deuxième mentor, Yves Steinmetz qui officie au lycée Molière, jumelé alors avec le théâtre de Chaillot et bénéficie des cours dispensés par les comédiens d'Antoine Vitez.

 

Elle entre ensuite au cours Véra Gregh , puis tourne des fausses pubs avec Karl Zéro, Antoine de Caunes, Gilles Verlan, monte une troupe avec deux copains Gad Israël et Mickaël Durard, tourne dans des courts métrages dont un avec José Garcia et saisit toutes les occasions pour jouer, tout en écrivant son spectacle  " Mémé Phine " dont elle jouera la première version mise en scène par François Ha Van au Théâtre Tallia.

 

Par la suite, elle intègre l'école du One Man Show du Théâtre du Bout où elle a comme professeur Nathalie Javelle puis Alexandre Delimoges avec l'aide duquel, elle peaufine la deuxième version de Mémé Phine qui devient "Mémé Casse Bonbons" qui se joue au Bout puis dans toute la France,  aux Blancs-Manteaux de janvier à juin 2013.

 

Elle revient en 2016  avec le chapitre 2 dans ses valises.