Mémé Casse-Bonbons Chapitre 2

Après avoir traumatisé son petit neveu de 6 ans, la vieille est envoyée dans une maison de retraite...

A 85 ans, elle est toujours marseillaise, fume toujours des joints en regardant Amour Gloire et Beauté et critique son entourage de sa langue acérée...

Mais cette fois-ci, vous pourriez aussi la voir réorganiser une maison de retraite, partir en croisade contre le maire de la Bouilladisse, saboter un conte de fées ou arnaquer des gens au téléphone.

 

Enfermer Mémé dans une maison de retraite ?

Une occasion en or pour partager avec elle ce qui la rend si Casse-Bonbons et ce qui la révolte.

Elle dénonce, avec l'interactivité et l'humour qui la caractérisent, le dérangeant traitement que l'on réserve aux vieux dans notre société, le temps qui passe très vite, le sexe et la séduction, la mort et donc la vie, l'espoir, l'amour et l'amitié, et enfin la réconciliation.

 

Anne Cangelosi va encore plus loin dans l'incarnation de cette vieille dame en la rendant encore plus détestable et en même temps si touchante avec cette générosité et cette sincérité qui la caractérisent et pour laquelle elle a gagné de nombreuses récompenses.

 

A Savoir

L'accès à la salle est interdite aux enfants de moins de 4 ans.

Dimanche 19H30

 

 

Auteur : Anne Cangelosi

Artiste : Anne Cangelosi

Metteur en scène : Alexandre Delimoges

Votez pour ce spectacle

Achetez vos places

Photos

Videos

Bio

Critiques

Retrouvez Mémé Casse-Bonbons sur sa page Facebook

A 6 ans, Anne voulait �être clown ! (Surtout pour ne pas apprendre mes tables de multiplication !).

 

A 12 ans, elle rencontre celui qui va lui inoculer le virus du théâtre, de la scène : son professeur de français, Joël Villain.

 

A 14 ans : Premier Choc de Scène : elle découvre Zouc au Bataclan et se laisse envahir par cet univers si particulier qui ne la quittera pas.

 

Entre 18 ans et 21 ans, (Les choses sérieuses commencent!) elle rencontre son deuxième mentor, Yves Steinmetz qui officie au lycée Molière, jumelé alors avec le théâtre de Chaillot et bénéficie des cours dispensés par les comédiens d'Antoine Vitez.

 

Elle entre ensuite au cours Véra Gregh , puis tourne des fausses pubs avec Karl Zéro, Antoine de Caunes, Gilles Verlan, monte une troupe avec deux copains Gad Israël et Mickaël Durard, tourne dans des courts métrages dont un avec José Garcia et saisit toutes les occasions pour jouer, tout en écrivant son spectacle  " Mémé Phine " dont elle jouera la première version mise en scène par François Ha Van au Théâtre Tallia.

 

Par la suite, elle intègre l'école du One Man Show du Théâtre du Bout où elle a comme professeur Nathalie Javelle puis Alexandre Delimoges avec l'aide duquel, elle peaufine la deuxième version de Mémé Phine qui devient "Mémé Casse Bonbons" qui se joue au Bout puis dans toute la France,  aux Blancs-Manteaux de janvier à juin 2013.

 

Elle revient en 2016  avec le chapitre 2 dans ses valises.